Skip to content

Tag: sans-fac

Campagne des sans-fac, encore une !

Posted in Communiqués de presse

Ce communiqué a été écrit par le collectif des étudiant·e·s sans-fac du Mirail, soutenu par l’UET.

Après 3 années successives de personnes en situation de sans-fac, l’université n’a proposé aucune solution concrète pour régler le problème. De plus, on observe une augmentation du nombre de candidat·e·s dans l’impossibilité d’accéder à l’Université. Localement nous comptions 130 personnes dans cette impasse ces deux derniers mois. Accompagnées par l’Union des Etudiant.e.s de Toulouse dans une « campagne des sans-fac » et après de longue négociations, un certains nombre d’étudiant·e·s ont pu accéder à l’université, mais 75 restent sans inscription. A l’échelle nationale des campagnes des sans-fac réalisées par les forces militantes présentes ont aussi lieu tel qu’à Nanterre ou Tolbiac pour apporter leur soutien et leur aide à des personnes dans la même situation.

Campagne sans-fac : l’heure de l’offensive a sonné

Posted in Communiqués de presse

Malgré l’ouverture des procédures d’inscription hors délai (jusqu’au 23 octobre) sur décision de l’administrateur M. Laganier, force est de constater que les « efforts » effectués ne sont pas suffisants. Autant de garde-fous et de conditions au traitement des dossiers relèvent finalement d’une politique de sélection similaire à celle instaurée par Parcoursup, contre laquelle nous nous sommes collectivement battu·e·s au printemps dernier, syndicats étudiants, syndicats du personnel, mais également certaines composantes elle-mêmes. Il est désormais temps d’assumer les paroles prononcées en Assemblée générale et de tout mettre en œuvre pour faire respecter nos principes.

L’occupation continue

Posted in Communiqués de presse

Suite à l’envahissement, mardi 24 octobre dernier, du Conseil d’Administration de l’université Jean Jaurès, le collectif des étudiant·e·s sans-fac, impulsé par l’Union des Étudiant·e·s de Toulouse (UET), a choisi d’occuper la salle du Conseil de l’université Toulouse II, et ce pour une durée indéterminée ; le but étant d’obtenir l’inscription de toutes et tous. Lors des quatre jours de lutte ayant suivis, le collectif a obtenu, après de multiples réunions avec les instances dirigeantes de l’université, l’inscription d’une cinquante de personnes, principalement en cursus de licence.

Cependant, au soir du vendredi 27 octobre, date de début des vacances, 36 étudiant·e·s restent toujours sans inscription aucune. Parmi eux et elles, une vingtaine de postulant·e·s à la première année de master Innovation, Entreprise et Société (INES), non-sélectionné·e·s et laissé·e·s sans solution de repli acceptable par le rectorat de l’académie de Toulouse.

Par ailleurs, en plus de ne toujours pas pouvoir étudier plus d’un mois après le début des cours, certain·e·s des sans-fac, de nationalité étrangère, risquent l’expulsion du territoire français, faute d’avoir pu renouveler leur visa d’études.

C’est dans ces conditions, que le collectif des étudiant·e·s sans-fac a décidé de reconduire, l’occupation des locaux de l’université. Jusqu’à nouvel ordre, nous nous réunirons désormais tous les jour en salle du Conseil à 16h afin de faire le bilan de la situation et des actions entreprises et de décider des suites à donner au mouvement.