Skip to content

Résultats des élections étudiantes : une large victoire pour l’UET, l’UEC et l’UNEF

Posted in Communiqués de presse

Ce texte est un communiqué de la liste « UETUECUNEF : Union pour les droits étudiants et une université ouverte », rédigé et publié conjointement par l’UET, l’UEC Toulouse et l’UNEF Toulouse. Nous le reproduisons ici tel quel.

Les 6 et 7 novembre avaient lieu les élections étudiantes à l’université du Mirail. Ces élections sont l’occasion de renouveler l’ensemble des élu·e·s étudiant·e·s pour les deux prochaines années au conseil d’administration et à la commission formation et vie universitaire. Lors de ces élections nous avons fait le choix de présenter une liste étudiante unitaire entre l’UET (Union des Étudiant·e·s de Toulouse), l’UEC (Union des Étudiant·e·s Communistes) et l’UNEF (Union Nationale des Étudiant·e·s de France).

Dans un contexte d’attaques contre nos droits et contre l’université avec la mise en place de la sélection en première année et la suppression des rattrapages et de la compensation nous avons décidé d’unir nos forces pour garder nos droits au Mirail et en gagner de nouveaux. Pour les deux prochaines années l’UET, l’UEC et l’UNEF se battront au quotidien et dans les instances pour une université ouverte à toutes et tous, féministe, anti-raciste, contre toutes les oppressions et totalement accessible à toutes les personnes en situation de handicap. Ce scrutin est historique pour deux raisons : la participation de 4 062 votant·e·s étudiant·e·s, ce qui représente un des scores de participation le plus élevée de France et 2 293 votant·e·s pour notre liste UETUECUNEF ce qui représente le score le plus élevé jamais réalisé au Mirail pour une liste. Alors que le ministère a décidé par un coup de force de dissoudre les conseils centraux en pleine mobilisation étudiante en mars dernier, ces élections ne font que renforcer les listes qui se sont battues contre la sélection et la fusion au détriment des organisations qui avaient fait le choix de soutenir la loi ORE. Le message envoyé par le Mirail au Ministère est clair : nous refusons la fusion et la sélection et nous nous battrons pour le maintien des rattrapages et de la compensation.

Ces résultats témoignent d’un choix clair et précis des étudiant·e·s suite à l’ensemble des évènements de ces derniers mois de faire le choix du collectif, de l’unité et de la mobilisation pour défendre nos droits et pour en gagner de nouveaux. Nous allons maintenant mettre toute notre énergie dans les multiples batailles qui s’annoncent durant ces deux prochaines années. Nos revendications sont claires. Nous nous battrons pour une université :

  1. publique et gratuite
  2. féministe, anti-raciste, anti-LGBTIphobies
  3. pluridisciplinaire et de qualité
  4. engagée dans l’accueil des étudiant·e·s étrangers·ères
  5. financée à la hauteur de ses besoins
  6. dans la-quelle sont alloués des moyens financiers permettant à chaque étudiant·e de vivre convenablement durant ses études.